Update capillaire n°3 : Printemps 2015…

ma couleur actuelleCoucou tout le monde! Me voici de retour pour vous jouer un mauvais tour! Alors tout d’abord je remercie les visiteurs de ces derniers mois, c’est grâce à vous que mon blog ne prend pas trop la poussière et ça c’est super :)! Ça fait plaisir de voir qu’il vous a servi malgré mon absence. Ces 9 derniers mois on été compliqués pour moi, mais ça va mieux et donc je reviens avec quelques nouveaux articles dans ma besace! [Expression périmée depuis 1952…]

Niveau coloration…

Certaines ont pu le voir via Facebook, Youtube ou Instagram, je vous ai quitté avec des cheveux rouges bien flashy! J’avais une furieuse envie à ce moment-là de rouge, après avoir eu du brun, du blond, violet [et même si c’était pas voulu, du vert XD!]. mes différentes colorations

________________________

Un rouge très délavéSeulement voilà, tout ceci m’a demandé du temps, de l’argent [rattraper ses boulettes, ça a un prix!] pour un super résultat, certes mais qui ne durait pas dans le temps et fatiguait mes cheveux [les shampooings anti-pelliculaires à répétition ça décape!]… Tiens donc, ça me rappelle le défrisage! Et si j’ai arrêté de me défriser les cheveux, c’est EXACTEMENT pour ces raisons-là! Enfin bref, j’ai fini avec un rouge trèèèèès délavé avec d’horribles racines brunes de 10 cm [cri de film d’horreur], une énorme flemme de réfléchir à une solution et 3 bons mois à me coiffer en chignon négligé. [J’ai une excuse! j’ai recommencé le sport, et ça, ça demande toute mon énergie :p!]

Avril arrivant, j’ai enfin cogité à quelle couleur je pourrais faire pour rattraper tout ça, 4 choix s’offraient à moi :

  • Me décolorer les racines pour les assortir au reste, mais bof car ça abîme des racines toutes neuves [Quel gâchis!]
  • Me reteindre en rouge, mais c’est chiant, ça déteint vite, ça éternise le rinçage du shampoing, tout ça pour terminer en couleur saumon (ci-dessus), bref!
  • Garder ces méga-racines mais teindre les pointes en une autre couleur…fausse bonne idée…
  • Teindre tout en noir à part quelques mèches de couleur flashy : BINGO!!!

ma dernière coloration

J’ai donc choisi cette dernière solution pour plusieurs raisons. Déjà j’ai gardé mes racines noires intactes, j’ai pas trop abîmé mes pointes sèches, économies de temps et d’argent vu que j’ai plus que 2 mèches à colorer comme je veux :)!

Niveau routine…

Vous me connaissez, je suis partisane du moindre effort mais le plus efficace. Donc je manipule toujours aussi peu mes cheveux [2-3 fois par semaine grand max!]. Un chignon négligé les jours de flemme, c’est le top de la coiffure protectrice car ne craint pas la pluie & le vent, passe partout, va à tout le monde et se fait en 2mn chrono! Le reste du temps, c’est braid out ou twist out, j’adore le volume, les touffes de cheveux à la Diana Ross qui attirent le regard et donnent un air de fille indomptable [Grrrrr!].

Ma routine avril 2015

Pour le shampooing, je suis encore en quête d’un nourrissant, pas cher ni trop cracra et qui sent bon [Je sais, je suis chiante exigeante!]. Et dans l’attente je tourne au shampooing Dop Karité. [Celui qui squatte ma salle de bain ^^!]

______________

Grosso modo, j’ai décidé d’offrir du repos à mes cheveux, les laisser pousser tranquillement et de passer l’été ailleurs que la tête dans ma baignoire! Je vais plutôt me concentrer sur mon corps et ma garde robe qui sont en plein chantier [vous verrez ça dans les prochains articles ^^’]

Et vous, quelle est votre routine?

Dites-moi tout!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pourquoi j’ai stoppé les perruques et les rajouts…

Aujourd’hui je vais évoquer un sujet sensible : les perruques, lace wig et autres rajouts de cheveux. Il fut un temps où je voulais changer de tête et avoir une coupe, un style que je ne pouvais pas forcément me permettre avec ma texture/longueur de cheveux. Oui je voulais des cheveux volumineux, longs et lisses [qui volent dans le vent ^^] comme Rihanna, Beyoncé et autres stars afro-américaines! Et j’en avais aussi marre de devoir me coltiner l’étape défrisage tous les 3 mois OU l’aprèm de lissage au fer, pour un truc qui dure maximum 5 jours et part à la moindre goutte d’eau! J’ai donc commencé par des tresses avec rajouts puis voyant que j’assumais d’avoir des faux cheveux sur la tête [:p] j’ai acheté ma 1ère perruque puis d’autres… Malheureusement, quelques temps après avoir fait mon Big Chop, j’ai fini par ne plus assumer et cela pour plusieurs raisons…

1. Les rajouts m’ont arraché pas mal de cheveux…

moi avec des rajouts

Quand j’avais des rajouts en 2010…

C’est pas mal pour avoir de la longueur et changer de tête durant 3-4 semaines, mais il faut savoir se raisonner. A force de vouloir des tresses toujours plus longues et plus fine et plus serrées, j’ai touché le jackpot et j’ai fini par avoir une alopécie de traction [=perte de cheveux inhabituelle et massive dûe aux coiffures qui tirent sur les cheveux], je me suis retrouvée avec la moitié de mes cheveux dans la douche et croyez-moi ça fait froid dans le dos… Du coup je n’ai plus retenté l’expérience et j’ai toujours cette sensation désagréable que mes cheveux n’ont plus le même volume qu’avant.

2. On se doute que c’est du faux…

Moi avec un postiche trop long pour être honnête :)

Moi avec un postiche trop long pour être honnête 🙂

Les filles de couleur ayant leurs vrais cheveux longs ne courent pas encore les rues [mais c’est en train de changer youpi! :)], donc si on en voit une avec des cheveux longs jusqu’aux fesses, on peut être sûr à 80% que c’est des mèches brésiliennes. C’est en général super joli même magnifique parfois, mais faut pas être hypocrite, on sait que c’est du faux [enfin pas les siens quoi]. Donc comment pouvais-je continuer à en porter moi-même avec cette pensée permanente? J’ai assumé durant un temps car mes cheveux étaient foutus, mais depuis que j’ai retrouvé ma crinière naturelle, je ne ressens plus le besoin de les recouvrir avec d’autres cheveux. Je tiens à préciser que je ne juge pas les filles qui le font, car je l’ai fait durant 3 ans [et c’est clair que ça dépanne bien!], l’essentiel c’est d’avoir suffisamment de charisme/prestance pour  faire oublier qu’on porte une perruque/rajouts/extensions ;).

3. Quand t’as pas les moyens, ça craint…

Faut pas se leurrer, des mèches/wig/extensions de bonne qualité en vrais cheveux brésiliens et qui te donnent un look de diva ça a un coût et quand tu ne peux pas te le permettre, tu dois te retourner vers les cheveux en « plastique » de Barbie [« Chivé popote » en créole ^^], qui brillent trop quand ils sont neufs & deviennent une vraie catastrophe une fois usés. Bref ça fait pas rêver!

4. La peur d’un incident capillaire…

Combien de fois j’ai flippé de voir ma perruque bouger ou s’enlever par un faux mouvement [:’D]! Ne pas pouvoir passer sa main dans ses « cheveux » de peur qu’elle reste coincée. Ne pas pouvoir se gratter la tête. Être mal à l’aise parce que tu entends des gens rigoler près de toi mais ne pas savoir si c’est dû à tes cheveux ou pas… Ah oui! Ça m’est déja arrivé de voir des tresses dans un couloir, un ascenseur ou PIRE, une piscine municipale [Tiens, un sac à vomir!]. Et puis faire comme si c’était tes vrais cheveux tout en sachant que des gens devinent que c’est des faux [et ne se gênent pas pour te le faire remarquer –‘]. Bref trop de prise de tête, du coup je n’avais qu’un demi-plaisir à en porter…

En résumé, pour moi les tresses avec rajouts c’est fini, et pour les perruques si je dois en re-porter une, ce sera pour des photos mais plus au quotidien!

Et vous, que pensez-vous

des perruques, rajouts, extensions?

En portez-vous ou peut-être avez-vous arrêté aussi?

Dites moi tout :)!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Décolorer ses cheveux crépus : méthode, choses à savoir, erreurs à éviter…

Salut les filles! Comme je l’ai expliqué dans mon best-of « colorations », un jour j’en ai eu assez d’être brune, c’est vrai quoi, si les caucasiennes, les asiatiques avaient la possibilité d’éclaicir leurs cheveux [et même devenir blonde!] pourquoi pas moi avec mes cheveux afro? De plus, je fais partie des gens qui aiment se lancer des défis mais [perdre du poids, se faire des piercings, s’élargir les lobes d’oreilles… bref je m’égare!]. Donc après moult recherches (forums, youtube, boutique coiffure…) j’ai décidé de franchir le cap!

/!\ Je tiens à préciser que si vos cheveux sont déjà abîmés, si vous tremblez vraiment à l’idée de vous louper, d’avoir des pointes sèches, de finir avec une tête orange ou jaune poussin ou de ne pas assumer le résultat final [c’est ce sont des choses qui peuvent se produire, le risque zéro n’existe pas!], il vaut mieux ne rien faire du tout ou faire confiance à un professionnel COMPÉTENT. Là on ne parle pas de simples reflets miel ou auburn, c’est plus radical.

Après avoir pesé le pour et le contre, j’ai choisi de me décolorer moi-même car je n’avais pas les moyens de le faire chez un pro et pas assez confiance en eux pour leur laisser toucher mes cheveux (trop de déceptions). Quitte à me louper, je préfère le faire moi-même, ça et la satisfaction d’avoir réussi comme une grande [un peu comme avoir le choix entre louper faire un gâteau soi-même ou par un pâtissier pro].

Je vais aussi casser le mythe du « Super!! Je vais avoir le blond miel de Beyoncé en une seule coloration de supermarché/boutique afro!! » qui existe toujours en 2014 [Sisi!]. J’y ai cru moi aussi jusqu’au jour où j’ai hérité d’un beau roux dégueu, je comparais dépitée la fille sur la boite et mon reflet dans le miroir. [Heureusement je n’avais fait que les pointes, ça faisais un genre…].

Bref, sachez que les colorations en boîte type Garnier, L’Oréal, Dark&Lovely et j’en passe, ça ne marche QUE pour passer du blond au foncé et pas l’inverse! Pour les brunes ça se passe en plusieurs étapes et pas en supermarché.

En effet, les cheveux noirs ou bruns qui veulent passer au blond platine vont devoir passer par du brun-roux, du orange, du orange-jaune, jaune poussin, et pour finir jaune clair. Ça veut dire PLUSIEURS décolorations, puis seulement après une coloration professionnelle ou semi-permanente pour les plus indécises.

Mes différentes décolorations

Bien, mes chers petit padawans, je vais enfin entrer dans le vif du sujet [Youpiii! C’est pas trop tôt!].

Déjà la méthode grosso modo c’est : 1ère étape ⇒ décolorer nos pigments foncés, avec un oxydant jusqu’à la ‘luminosité’ souhaitée (foncé-clair-très clair), la couleur obtenue sera obligatoirement moche à ce stade donc pas de panique!! C’est là qu’intervient la 2ème étape ⇒ on colore par dessus pour obtenir la couleur qu’on veut vraiment [blond, caramel, châtain, rouge, vert, bleu comme vous voulez ^^!]

Les oxydants et leur volume…

Ce qui va déterminer le nombre de décolorations nécessaires pour atteindre la luminosité souhaitée, c’est justement l’objectif que vous voulez atteindre [il y aura plus de déco pour un blond platine que pour un châtain foncé] ET la ‘force’ de l’oxydant (=le volume). Plus le volume est élevé et plus le résultat sera clair et rapide. En gros si vos cheveux sont costauds et que vous êtes du genre impatient, vous vous dirigerez vers du 30 ou 40 volumes et ce sera bouclé en 1 à 3 décolorations. Si vous voulez y aller lentement et prudemment pour limiter l’agression de vos cheveux, vous partirez sur du 10 ou 20 volumes et vous atteindrez l’objectif en 4 à 6 déco. Ah oui j’oubliais, plus vous les espacez, plus vos cheveux auront le temps de récupérer, et encore plus avec des soins (masques, bain d’huiles etc…).

Les oxydants Coiffeo

Les oxydants Coiffeo

Le matériel de base…

  • un minuteur [trèèès important car le temps passe très vite!]
  • un bol en plastique [pas de métal!]
  • un pinceau applicateur
  • des gants
  • un t-shirt vieux moche bon à jeter [ou sac poubelle 100L avec un trou pour la tête ^^]
  • un oxydant crème de 10-20-30 ou 40 volumes [selon le pouvoir éclaircissant souhaité]
  • une poudre bleue décolorante de la même marque que l’oxydant
  • du papier d’alu [pour éviter les cheveux zébrés]
  • du sopalin pour essuyer les bavures

Pour que tout se passe bien et gagner du temps…

  • Mes cheveux doivent être déjà démêlés, secs et ‘sales de 3-4 jours’, je les sépare avec des pinces en plastique [environ 16 portions pour une tête entière].
  • Je protège la zone d’opération, car des projections peuvent flinguer tâcher les canapés, les rideaux, les sols genre moquette, lino…
  • Je mets tout le matériel autour de moi pour pas avoir à me lever 50 fois.
  • Attention à vos yeux, ça pique déjà à 10 cm donc j’imagine pas dans les yeux [Aaaaah!!]

Préparation du mélange

  • Je mélange moitié oxydant, moitié poudre [par ex: 10 cL d’oxydant, 10 cL de poudre bleue] et je remue au pinceau jusqu’à obtenir une pâte ni trop liquide ni trop pâteuse.
  • La quantité totale de mélange dépend de la masse de cheveux à éclaircir, certaines personnes utiliseront un bol entier, d’autres un demi ou alors 2… Allez-y petit à petit

Application du mélange

  • Tête entière/mi-tête/une grosse mèche : En 2 étapes, vous faites les racines d’abord, puis vous rincez et ensuite vous attaquez les pointes.
  • Mèches/balayage : Plus compliqué à appliquer [et je ne l’ai jamais pratiqué] donc pour la technique de pose je vous invite à rechercher sur Youtube 😉
  • Temps de pose : 30 mn à 1h grand max. mais vous pouvez rincer bien avant si vous estimez qu’ils sont assez clairs, tout dépends aussi de la force de l’oxydant [un volume 40 va éclaircir très vite donc pas la peine de le laisser 1h ;)!]
  • On termine par : Un shampooing style Dop (bien nourrissant) puis un masque profond pour rebooster vos cheveux.

Voilà donc à ce stade, vous aurez soit les cheveux roux, orange ou jaunes, c’est un passage obligé mais la bonne nouvelle c’est que c’est temporaire, passons rapidement à la dernière étape : la coloration.

Les colorations possibles

Je vous propose 2 choix :

  • Coloration Crazy Color

    Coloration Crazy Color

    Vous voulez une couleur flashy [rouge, vert, bleu, violet…] : les colorations semi-permanentes (Crazy Color, La Riché Directions, Manic Panic, Stargazer) qui partent en 8-10 shampooings et permettent de changer de couleur plusieurs fois par an sans abîmer ses cheveux (pas d’ammoniaque ni oxydant).

  • Coloration Majiblond

    Coloration Majiblond

    Vous voulez un couleur plus ‘classique’ [blond, châtain, platine…] : les colorations permanentes (Majirel, Majiblond, Majimèches…) qui durent plusieurs mois et nécessitent [il me semble] d’être mélangées avec un oxydant faible 10 ou 20 volumes.

 

J’ai testé les 2 choix donc si vous avez des questions j’y répondrai avec plaisir. Navrée de la longueur de cet article mais je suis comme ça, et les articles courts ce n’est pas pour moi ^^! J’espère en tous cas qu’il vous sera utile et n’hésitez pas à commenter si vous avez des remarques/suggestions/astuces à partager…😉

 À bientôt!


Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma routine pas cher pour des cheveux longs!

Cet article va peut-être surprendre ou faire sourire quelque-un(e)s d’entre vous, mais je l’écris pour vous proposer une alternative à tous les produits ou accessoires capillaires cent fois trop chers qu’on peut trouver sur le marché. Ce n’est pas LA solution universelle mais si vous n’avez pas ou plus les moyens d’acheter le dernier leave-in ou deep conditionner [de chez Jean Guy Navid ou Belle Noire Ébène à 25€ les 500 mL…], ça va peut être vous aider.

Je suis paresseuse de nature [ah ben bravo!] et j’ai un petit budget. Oui, mais je veux des cheveux longs, et si possible jusqu’aux hanches! En 4 ans j’ai regardé une infinité de vidéos sur Youtube, avec des filles aux cheveux volumineux & magnifiques qui utilisaient des produits de grandes marques américaines [Aphogee, Dark&Lovely, Motions, Kinky Curly…] ou marques ‘naturel-fait-maison’ [Les « cachotteries de Poppy » etc…]. Je courais voir ensuite les prix sur internet, et là LE CHOC, des gels coiffants à 22€, des laits capillaires à 20€, menton par terre, je marche sur la tête 😵! Du coup j’ai longtemps cru que cheveux longs = gros porte-monnaie… Mais 3 ans plus tard j’ai constate que pas forcément.

Donc depuis 2011 où je pensais que mes cheveux ne pousseraient jamais, j’applique quelques principes pour éviter que ceux sur ma tête ne se fassent la malle [ou partent en morceaux ^^], le tout de façon économique, efficace et simple, voici comment je procède :

Laisser ses cheveux tranquille le + possible

En tant flemmarde avertie, je n’ai pas envie de passer 1h à me coiffer et ça, 5 ou 6 fois par semaine! Déjà c’est une perte de temps et ça crée une lassitude. Et je parle même pas des dégâts sur les cheveux!

[+ de coiffage  + de noeuds  + de casse]

Pas de charabia ou de jargon technique qui donne mal à la tête [no poo, low poo, pre poo, co wash, wash & go etc…] et qui pourrait faire croire que sans tout ça vos cheveux vont tomber [HAHAHA!😂].

Je fais un chignon à l’arrache [=’messy bun’ sur youtube ^^] quand je ne sors pas; 2 ou 3 grosses tresses après un shampooing et je les défais seulement quand je sors. Je ne fais pas de tissages ni de rajouts ou tout ce qui peut tirer sur les cheveux [il y a 4 ans j’ai perdu une quantité phénoménale de cheveux à cause de ça depuis c’est NO WAY!]

Utiliser la douceur et les bons outils

Comment?

Déjà je ne démêle JAMAIS mes cheveux à sec. Je le fais pendant le shampooing avec une brosse à l’eau tiède. Je divise mes cheveux en 2 pour faciliter le démêlage et le lavage. Je ne frotte pas mes cheveux dans tous les sens [comme dans les fameuses pubs], ça crée plus de noeuds qu’autre chose. Pareil au moment de dormir, j’attache mes cheveux sinon c’est la brousaille assurée.

Tous les 6 mois je coupe les pointes de 1 cm, je me prends une journée TV-glandage, une paire de ciseaux et mèches par mèches je repère les noeuds et je les coupe. Car si on les laisse se frotter les noeuds s’emmêlent, en créent d’autres plus gros qui provoquent de la casse et donc une perte de centimètres plus importante.

Quels outils?

Mon indispensable : cette brosse que beaucoup de chevelures afro ont connues dans leur enfance et que j’ai retrouvé sur Ebay à 1,50€ [!!], elle a changé ma vie! Je perds 2x moins de cheveux qu’avec un peigne à dents larges et elle m’a couté 8x moins cher que les Denman brush ou Tangle Teezer. Que demander de plus :)?

Un vaporisateur : Quand mes cheveux sont secs au toucher, un ptit coup de Pshiiit Pshiiit et on repart.

A fuir /!\ : les bigoudis à velcro, les élastiques en caoutchouc, les peignes à dents fines, tout ce qui crée des noeuds ou arrache les cheveux!

Choisir les produits les moins chers ET les moins nocifs

Mes huiles :

  • l’huile d’amande douce (± 2€ pour plusieurs mois) pour son odeur discrète, sa légèreté et la brillance & la douceur qu’elle donne à mes cheveux. Je l’utilise pour défaire mes mises en plis et pour les pointes.
  • l’huile d’olive (± 2€ pour 6 mois) pour sceller l’hydratation, elle est plus épaisse, facile à trouver et l’odeur elle part au bout de 5-10 mn si on en met pas trop.

Mes produits coiffants :

  • Un MAXI pot de gel ECO-Styler (±10€ pour l’année voir plus!) pratique pour coucher les petits cheveux pour un chignon parfait et idéal pour la définition des boucles.
  • La lotion Dark & Lovely pour enfant / Crème de soin sans rincage Ultra DOUX Mangue Tiaré (±3€ pour 1 ou 2 mois)

Mes shampooings & masques :

  • Le shampooing 2 en 1 au karité de DOP (±2-3€ pour 2 mois) : excellent pour parfumer et démêler les cheveux frisés/crépus
  • Le shampooing 2 en 1 antipelliculaire Marque Repère (±2€/mois) : je m’en sers uniquement pour faire partir les restes de coloration car il durcit & emmêle mes cheveux.
  • Le masque Hair Mayonnaise d’ORS (±5€ pour 3 mois) : le masque protéiné idéal pour rebooster les cheveux raplaplas/colorés/défrisés le tout, à petit prix!
  • Le masque au karité de Marque Repère (±3€ pour 3 mois) : je l’utilise par alternance avec l’Hair Mayonnaise, il fait glisser brosses et peignes à merveille ;)!

J’utilise tous ces produits depuis presque un an, j’en suis satisfaite. Si vous lisez leur composition vous trouverez peut-être du silicone ou de la paraffine, mais vu les petites quantités que j’applique et la fréquence où je les utilise, mes cheveux sont loin d’étouffer :)!

+ L’ingrédient le moins cher de tous : L’EAU!

[Profitez-en, c’est quasiment gratuit, que vous la buviez ou l’utilisiez pour vos cheveux, ça ne peut que vous (leur) faire du bien!]

Voilà, c’est exactement comme ça que je procède, je suis partie d’une longueur de cheveux ‘bas du cou’ et 3 ans après je suis à l’attache du soutien gorge [‘bra strap length’ en anglais]. Il est clair que j’aurai pu aller plus vite avec des massages du cuir chevelu et des soins profonds [au lait de coco, aux oeufs, au miel…etc] mais je préfère ma routine car elle est simple, pas chère et a priori efficace 🙂!

J’espère que cet article aura été utile, assez clair et détaillé, laissez un ptit commentaire s’il vous a plu, ça me motive à continuer!

Connaissez-vous d’autres produits, conseils ou astuces pas cher pour la pousse des cheveux?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Avoir les cheveux crépus et colorés…[Vidéo]

Hello!

C’est le coeur léger que j’aimerais aujourd’hui vous parler de mes dernières fantaisies capillaires. Étant une fille qui adore changer de look, j’ai fini par vouloir autre chose que mon brun naturel [après plus de 20 ans tu m’étonnes!]. Pour moi le fait d’arborer une couleur farfelue est devenu comme une marque de fabrique! De fil en aiguille j’ai pu expérimenter une petite palette de couleurs que j’ai décidé de compiler dans une vidéo, pour votre plus grand plaisir! […ou pas ^^]. Donc si la curiosité vous taraude ou que vous vous êtes perdus sur Google, cliquez sur la vidéo. Et si les détails vous intéressent, rendez-vous à la fin de l’article ;)!

 

 

  • 2012 : 1ère décoloration + couleur (Coloration Dark & Lovely – Golden Bronze)
  • 2013 : 2ème décoloration (Poudre &  Tube Majimèches + Oxydant 30 vol)
  • Mars 2014 : 3ème décoloration (Poudre bleue + Oxydant 30 volumes Coiffeo) et coloration semi-permanente (Crazy Color – Burgundy)
  • Avril 2014 : 4ème décoloration (Poudre bleue + Oxydant 40 volumes Coiffeo) puis coloration permanente (Majiblond + Oxydant 20 volumes Coiffeo)
  • Juin 2014 : Coloration semi permanente (Crazy Color – Hot Purple + Pinkissimo + Burgundy)

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu, laissez vos commentaires ou questions ci-dessous, ça fait toujours plaisir de vous lire :)!

À bientôt!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Test Beauté : La Gamme Ultra Doux de Garnier

Gamme Ultra Doux

Salut, salut! Alors aujourd’hui, un petit article rapide pour vous donner mon avis sur quelques uns des produits Ultra Doux de Garnier! En effet, je n’ai testé que ceux qui correspondaient le plus à mon type de cheveux (secs, abîmés, longs, rebelles et ternes : JACKPOT me direz-vous!). Donc je vais vous donner pour chacun les points positifs et négatifs en ce qui ME concerne, car on sait tous que ce qui marche pour certaines, ne fonctionne pas forcément pour d’autres ;).

Gamme Ultra Doux Cacao Coco

Alors commençons par le trio shampooing, après-shampooing et soin sans rinçage au Beurre de Cacao + Huile de Coco. Le + : Mes cheveux paraissaient brillants, plus forts et hydratés, en somme idéal pour le cheveux crépu. Le – : L’odeur, ne vous attendez pas à une agréable senteur coco, c’est le cacao qui gagne et en plus ça sent pas vraiment le chocolat, mais un odeur forte qui doit sûrement être celle du cacao pur. Le seul moyen de savoir si vous aimerez, c’est de sentir avant d’acheter. En résumé, il fait bien son travail mais il a une odeur qui peut déplaire :).

Ensuite, j’ai testé le soin sans rinçage Mangue et Fleur de Tiaré. Le + : Il a une odeur fruitée et exotique qui me plaît beaucoup (en tous cas au début ^^), et qui dure tout la journée. Il facilite le démêlage sur cheveux mouillés et les laisse doux. Le – : L’odeur peut devenir écœurante si on s’en sert tous les jours et l’hydratation ne dure pas longtemps dans mon cas. Pour résumer, c’est l’idéal si on veut l’utiliser une fois de temps en temps, mais pas au quotidien.

Soin Ultra Doux Avocat Karité

J’ai également testé le soin sans rinçage à l’Huile d’Avocat et Beurre de Karité. Le + : Pareil que le précédent, démêlage facilité, cheveux doux et hydratés sauf que là, ils le restent plus longtemps! Le – : L’odeur est particulière mais plus subtile et plus agréable que la gamme au Cacao-Coco. Pour résumer, à utiliser si on cherche un produit efficace et que l’odeur n’a pas vraiment d’importance.

Shampooing Ultra Doux Vanille Papaye

Puis j’ai essayé le shampooing 2 en 1 Vanille et extrait de Papaye. Le + : Il nettoie parfaitement le cuir chevelu (démangeaisons 3-4 jours après au lieu du lendemain :D), il sent délicieusement bon durant le shampooing et les cheveux retrouvent leur texture naturelle. Le – : utilisé seul, il assèche les cheveux et les emmêle. En résumé: il joue parfaitement son rôle de shampooing (enlever le sébum et les impuretés) mais un peu trop donc il faut l’accompagner ensuite de quelque chose de nourrissant et démêlant.

Après-Shampooing Ultra Doux Nacre Cerisier

Enfin je trouvais mes cheveux pas assez brillants, donc j’ai testé l’après-shampooing à la Nacre et Extrait de cerisier. Le + : Niveau brillance il respecte sa promesse, et il casse l’effet assèchant du shampooing Vanille Papaye. Le – : il n’est pas fait pour nourrir, il ne fait qu’apporter de la brillance. En résumé : Si vous cherchez à apporter une touche ‘Glossy’ à vos cheveux, c’est parfait, mais vous risquez de n’avoir rien d’autre, d’où l’utilité d’avoir un élément nourrissant pour l’accompagner (shampooing ou soin).

Alors vous allez vous demander, pourquoi je n’achète pas à chaque fois le trio shampooing, Ap-Shampooing et soin? Simplement parce que c’est que j’ai fait avec la gamme Cacao-Coco, qu’elle ne me convenait pas et que j’ai malgré tout été obligée de la terminer, donc maintenant j’essaie un produit par-ci, un autre par-là et si j’en ai un qui me convient, je l’adopte! Autre chose, les cheveux n’ont pas besoin toute l’année de la même chose, l’été ils veulent boire pour être souples et doux, l’hiver ils veulent se nourrir pour être forts et résistants, donc je change de produits en fonction de leurs besoins (brillance, hydratation, nutrition…).

Voilà j’espère que mes tests vous aideront et bon shopping capillaire à tous ;)!